R-Urban : agriculture urbaine, participation des habitants et éco-construction

RADAR

R-Urban : agriculture urbaine, participation des habitants et éco-construction

 

Circuit court et agriculture urbaine à Colombes

Tout d’abord, c’est toute une démarche d’agriculture urbaine qui a été pensée au sein du projet R-Urban. L’objectif ? Contribuer à l’émergence et au développement des circuits-courts dans les domaines de l’écologie, de l’économie, du social et de la culture. Comment ? En créant des AgroCités qui sont des villages basés sur la revalorisation d’anciens modes de vie résilients  dans une logique de circuits courts locaux et de transmission de pratiques collaboratives et solidaires.

 

 

C’est pourquoi, le collectif AAA (atelier d’architecture autogérée) a testé son modèle dans les villes de Colombes et de Gennevilliers (92). Finalement, à Colombes, cette initiative a permis de réduire de moitié les consommations en électricité ou en eau. La production de déchets, elle, a été réduite de 30 %. Si la France a été réceptive à ces démarches, le mouvement doit s’exporter à l’étranger. Par conséquent, à Londres, le projet sera porté par le collectif  “Public works”. Enfin, d’autres pays comme l’Allemagne, la Suède ou le Sénégal devraient également suivre le pas.

 

 

  • Agriculture urbaine

 

 

 

 

Un commentaire dans “R-Urban : agriculture urbaine, participation des habitants et éco-construction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

 

Top articles