Chaudière numérique : produire de l’eau chaude en valorisant la chaleur produite par les data centers.

ET CONCRÈTEMENT

Chaudière numérique : produire de l’eau chaude en valorisant la chaleur produite par les data centers.

 

Les centres de données sont d’importants lieux de stockage de données informatiques. Pour leur fonctionnement, ces machines produisent beaucoup de chaleur et consomment une grande quantité d’énergie. Face aux enjeux environnementaux actuels, ces équipements, pourtant nécessaires au bon fonctionnement de nos systèmes informatiques, demeurent très critiqués. La start-up Stimergy a mis au point une solution innovante pour réutiliser la chaleur produite par ces datacenters.

Chaudière numérique : Stimergy
Christophe Perron (Président Fondateur)

Le concept

 

L’objectif ambitieux de la start up est de joindre deux mondes a priori antinomiques : celui des datacenters qui génèrent de la chaleur, et celui des professionnels du bâtiment qui souhaitent trouver des solutions basse-consommation/bas carbone pour rendre leur bâtiment moins énergivores.

Stimergy a développé un système de récupération de chaleur liquide sur serveurs informatiques. Ce dispositif permet d’installer ses salles serveurs directement dans la chaufferie des bâtiments.

 

Chaudière numérique : Data centre
Stimergy

 

Un système de refroidissement liquide à base d’huile minérale récupère la totalité de la chaleur émise par les serveurs en immersion dans ce liquide. Aussi appelées chaudières numériques pour leur capacité à chauffer l’eau des bâtiments (résidentiels collectifs, piscines…), ces salles serveurs sont interconnectées entre elles par de la fibre optique : l’ensemble forme un « datacentre » réparti sur le territoire et proposé aux TPE et PME pour le stockage et le traitement de leurs données. Cette innovation a été brevetée par la société Stimergy qui est la seule entreprise aujourd’hui à disposer de cette technologie.

 

Et 3F dans tout ça ?

 
Pour innover, rendre ses bâtiments plus respectueux de l’environnement, mais aussi faire baisser les charges de ses locataires, 3F expérimente la chaudière numérique avec Stimergy sur deux de ses résidences.

En Rhône-Alpes à la résidence « Les Prunelles » (Saint-Foy-Lès-Lyon – 69), les locataires se douchent désormais grâce à la chaleur de serveurs informatiques installés dans leur chaufferie. À Enghien-les-Bains (Val-d’Oise), la chaudière numérique est en cours d’installation : cette résidence de 30 logements sur 3 étages dispose d’une chaufferie et de tous les atouts pour expérimenter cette toute nouvelle génération de chaudières : la présence de la fibre optique et un large espace disponible dans la chaufferie. À terme, la chaudière numérique d’Enghien-les-Bains couvrira 47% des besoins d’eau chaude sanitaire sur le site et permettra de réduire les charges : les locataires pourront bénéficier d’économies à hauteur 960 €TTC/an (soit 32€TTC par logement).

 

 

  • digitale
  • énergies renouvelables
  • habitât durable
  • recycler
  • transition énergétique

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

 

Top articles